Découvrez ce lieu d’exception niché au cœur des Appalaches qui offre

une vue imprenable sur le lac William et les montagnes environnantes.

Un endroit propice au ressourcement et à la détente. 

 
SignatureAEM.png
Venez voir les oeuvres de créateurs

Cinq équipes de créateurs professionnels ont crées des œuvres dans un sentier aménagé en forme de labyrinthe sur l’imposant rocher qui domine le SANA.

Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de L’Érable dans le cadre de l’Entente de développement culturel de la MRC de L’Érable.

rituel de passage 2.JPG
 

À PROPOS

Situés sur les hauteurs de Saint-Ferdinand, dans la MRC de L’Érable, les sentiers Art-et-Nature-des-Appalaches (SANA) mettent en valeur la beauté du paysage et les talents des artistes des environs. 

 

Nés d’une initiative de citoyennes et de citoyens passionnés de nature et de culture ayant à cœur le respect de l’environnement et la conservation du patrimoine, les sentiers constituent un lieu unique ponctué d’œuvres d’art et de textes poétiques. La vue imprenable sur les montagnes avoisinantes et le majestueux lac William ajoutent à l’intérêt de l’endroit. 

 

Par la mise sur pied de ces sentiers, les bénévoles souhaitent contribuer au développement touristique de Saint-Ferdinand. Ils veulent également faire naître un sentiment de fierté et d’appartenance au sein de la communauté, ainsi que chez les résidentes et résidents des municipalités situées à proximité. 

 

Cette initiative citoyenne redonne vie au jardin de sœur Georgette Bouliane, une religieuse passionnée de plein air bien connue dans la municipalité pour son dévouement aux malades de l’hôpital Saint-Julien démoli en 2012.

FOA_4479 (1).jpg

Sonia Mondor et Pierre Séguin, responsables du projet

FOA_4406.jpg
FOA_4492.jpg

Un sentier
dédié à l’art

Un chemin
parsemé de poésie

Un coin de nature impressionnant

Découvrez l'un de nos poètes :

Le frère Marie-Victorin

De son vrai nom Conrad Kirouac, naît en 1885 dans la municipalité de Kingsey Falls, au Québec. Il consacrera sa vie à l’étude de la botanique et à la vulgarisation de la science.

 

Il meurt en 1944 dans un accident de voiture à St- Norbert près de Saint- Ferdinand.

Auteur du célèbre ouvrage Flore laurentienne et fondateur du Jardin botanique de Montréal, il a laissé aux Québécois un legs important.

Nous ne serons une véritable nation que lorsque nous cesserons d’être à la merci des capitaux étrangers, des experts étrangers, des intellectuels étrangers. Qu’à l’heure où nous serons maîtres par la connaissance d’abord, par la possession physique ensuite, des ressources de notre sol, de sa faune et de sa flore.

L’arbre peut nous apprendre à nous tenir droits, à chercher les hauteurs, à raciner profondément, à purifier le monde et à offrir généreusement à tous l’ombre et l’abri.

 
Sentiers Art-et-Nature-des-Appalaches

Sentiers Art-et-Nature-des-Appalaches